Essai MINI Countryman à Nantes : « Une familiale chic »

0

Vincent Vines, chargé d’affaires chez le constructeur Barraco, a découvert la deuxième génération du MINI Countryman. Il a testé les aptitudes de ce SUV urbain dans les rues de Nantes et dans la métropole.

Impressions
« Le design extérieur est beaucoup moins arrondi que sur le précédent Countryman. Il me paraît plus racé, plus masculin, un peu plus baroudeur avec ses barres de toit. Mais je le préfère sans, car ça lui donne un peu trop de hauteur à mon goût. A l’arrière, la double ligne d’échappement confirme ma première impression, de même que les optiques de phares très marqués. A l’intérieur, on retrouve bien le style MINI avec beaucoup de ronds mais c’est mieux intégré, notamment pour le compte-tours. Cette version, avec les sièges en cuir bi-ton, le volant trois branches et le ciel de toit noir est magnifique. »

Prise en main
« La position de conduite est assez haute, ce qui permet d’avoir une bonne visibilité sur l’avant. Je me suis vite habitué à la boîte automatique à huit rapports qui est vraiment très fluide. C’est aussi très plaisant de gérer les vitesses avec les palettes au volant. Trois modes de conduite sont à disposition : green, normal et sport. Les principales informations, comme la vitesse et  les panneaux de limitation, apparaissent dans l’affichage tête haute. On se sent tout de suite à l’aise. »

Comportement
« Son look est un peu moins urbain mais ce Countryman est toujours aussi maniable en ville. Dès que l’on passe en mode sport, on retrouve l’esprit MINI avec des accélérations franches. En ville, il est préférable de revenir en mode normal ou green pour plus de confort et une conduite moins nerveuse. Pas de souci sur les voies d’accélération ou pour doubler, même à 90 ou 110, les 192 cv sont bien là. Les freins ont du
mordant, la tenue de route est très bonne. »


Bilan

« De l’extérieur, je n’avais pas l’impression que le Countryman avait vraiment grossi mais, à l’intérieur, on a gagné en habitabilité. De même, le volume du coffre a fait un bond. Il faut souligner son système d’ouverture en passant le pied sous le pare-choc, c’est très pratique. On peut sans souci envisager un usage familial. Peut-être pas avec deux enfant en bas-âge mais dès qu’ils sont un peu plus grands. Le mode sport est vraiment plaisant, on n’a pas envie de l’enlever. »

« Plus racé, plus masculin, un peu plus baroudeur »

Le nouveau Countryman dépasse son prédécesseur de 20 centimètres en longueur et de quelque 3 centimètres en largeur. Son empattement a augmenté de 7,5 centimètres. Cette croissance lui permet
d’améliorer le confort, l’habitabilité et le volume de rangement. La seconde édition du Countryman est livrée avec une technologie de moteurs totalement nouvelle : deux moteurs à essence et deux moteurs
diesel bénéficiant de la technologie MINI TwinPower Turbo.

MINI Countryman à partir de 26 900 €.
Modèle essayé : MINI Countryman Cooper S 2L, 192 cv
MINI Nantes – Pays de Loire Automobiles
70 avenue des Lions à Saint-Herblain
02 40 16 34 70

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire