De Treille à RBK… de la rue de Bray à celle de la Frébardière

0

Michel Treille, fondateur du garage éponyme, tire sa révérence et transmet officiellement sa clientèle à Rached Ben Khalfallah, son gérant depuis 10 ans.

Depuis qu’il est devenu le propriétaire de l’ancien garage de Michel Treille, à Cesson-Sévigné, Rached Ben Khalfallah a opéré deux changements. Le premier, il a rebaptisé l’entreprise de ses initiales : RBK. La promesse reste la même que celle qu’il honore depuis 25 ans en tant que salarié, dont 10 comme gérant. Ce garage toutes marques reste le spécialiste des anciennes, qui représentent à peine la moitié de son activité.

En particulier, les Anglaises, que le jeune patron affectionne particulièrement. MG, Jaguar et Triumph n’ont plus de secrets pour ce passionné propriétaire d’une 4 Cv de 1952, d’une Mercedes 250 de 1960 et d’une P60 qui est en rénovation Touche à tout, Rached et ses deux apprentis connaissent sur le bout des doigts la mécanique des moteurs d’hier et d’aujourd’hui. On fait appel à eux pour la révision d’une VW récente ou pour la réfection du moteur d’une Saab.

Déménagement
Fort du succès de son garage, à la rentrée, l’entrepreneur a déménagé son atelier de 300 mètres seulement. Le garage est, en effet, passé de la rue de Bray, à celle de la Frébardière, toujours dans la zone Sud-Est. Le mécano dispose de deux fois plus de place pour travailler et propose plus de stationnements à sa clientèle. Déjà possesseur d’un grand nombre de pièces pour véhicules de collection, Rached Ben Khalfallah envisage de développer un partenariat avec des sites internet pour que ses clients se fassent livrer chez lui et qu’il assure la pose.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire