Hyundai Kona, un look assuré et avant-gardiste

0

Adieu le ix20, bonjour le Kona ! Visant à concurrencer les Peugeot 2008, Renault Captur ou encore Toyota C-HR, ce petit nouveau coréen se dévoile à Francfort sous l’oeil attentif des experts. Alors, que vaut-il ? Eléments de réponse.

Très anguleux et très jeune dans l’esprit, ce petit SUV n’est pas sans rappeler un certain Citroën Cactus et ses couleurs acidulées. D’ailleurs, Hyundai propose un choix de 7 teintes et des éléments de carrosserie interchangeables.

 

Ainsi, pavillon de toit, coques de rétroviseurs ou jantes pourront arborer la couleur de votre choix. Même topo à l’intérieur, les ceintures de sécurité, la surpiqure des sièges ou les inserts sur la planche de bord pourront revêtir le coloris qui vous va le mieux au teint !

Une sacrée polyvalence
La finition intérieure, en plus d’être de qualité, est appuyée par un contenu technologique riche. Un grand écran tactile central surmonte la planche de bord et fait preuve d’une excellente ergonomie. L’affichage tête haute est également intégré, plutôt rare pour être souligné à ce niveau de gamme.

 

Mais ce n’est pas tout, un assistant de surveillance des angles morts viendra vous épauler en ville pour éviter de mettre à terre cyclistes, motards et autres dangers potentiels. Enfin, avec ses vraies places arrière convenables pour les adultes et son coffre de 361 litres, il pourra être le compagnon parfait de vos escapades campagnardes.

 

À son lancement en octobre, le Kona proposera deux motorisations essence de 120 et 177 chevaux. Les diesel, quant à eux, devraient arriver dans le courant de l’année 2018.

Partager cet article :

Laisser un commentaire