Opel GT 1900, une starlette américaine à Alençon

0

L’Alençonnais Gilles Quetel a acquis, en 2011, cette Opel GT 1900 de 1970 qui ressemble à s’y méprendre à une Corvette C3.

L’Opel GT 1900 est profondément ancrée dans les souvenirs de Gilles Quetel. « Quand je l’ai vue la première fois, c’était lors du passage du Tour de France automobile, à Alençon, dans les années 70. Elle m’a sauté aux yeux. Je devais avoir 15 ou 16 ans et je me suis dit, un jour je conduirai cette voiture », raconte-t-il. Quarante ans plus tard, ce rêve s’est réalisé. En 2011, il a découvert, dans la revue LVA, un modèle en parfait état mis en vente près de Colmar. Acheté par un passionné, cette voiture construite en Allemagne, et exportée outre-Atlantique, avait été complètement restaurée à son retour sur le Vieux Continent.

Phares escamotables
Produite par Opel de 1968 à 1973, cette GT 1900 aux faux airs de Corvette C3, avait été lancée sous l’impulsion de General Motors pour redorer le blason de la marque au blitz, rajeunir la clientèle et dynamiser l’image en profitant de l’engouement général pour les voitures de sport abordables. Equipée d’un moteur quatre cylindres de 90 cv, cette propulsion se démarquait surtout par ses lignes basses et sensuelles. « Légère et très aérodynamique, elle offrait de très bonnes performances pour son prix mais surtout son look qui a séduit », rappelle Gilles Quetel.

Produite à un peu plus de 100 000 exemplaires, cette Opel GT qui a souvent été sujette à la rouille, est devenue assez rare sur nos routes mais sa cote reste raisonnable, un peu moins de 15 000€ pour un modèle en bon état.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire