Wilfried Leseve prépare les 24 Heures du Mans karting

0

tour32D’un côté, il y a la carrière professionnelle, brillante, avec la gérance de l’entreprise familiale de démolition automobile de Parcay-Meslay, créée en 1981 par son père Philippe et qui rayonne sur 10 départements (18 personnes), de l’autre, la passion des sports mécaniques, qui l’occupe le week-end.

Après une première carrière de motard amateur, dans le cross puis l’enduro, qui l’a vu se frotter aux meilleurs de sa catégorie, (Stéphane Peterhansel, Mickaël Pichon…), Wilfried Leseve s’est laissé séduire par le karting. « C’est venu avec le bouche-à-oreille suite à des problèmes de ligaments. J’ai des bons amis qui tiennent des circuits dans la région, à Mer (Loir-et-Cher) et Villeperdue.

tour31Il y a eu les 24 heures interentreprise qu’on a offertes aux gars de la société. De fi l en aiguille, on est monté en gamme : moteur quatre temps, puis deux temps et maintenant moteur Rotax max 125 CC. Pour l’endurance en kart, c’est ce qu’il y a de mieux », souligne ce grand amateur de sports mécaniques qui prépare les 24 Heures du Mans karting : une course de prestige qui nécessite des fonds. « 4 000 à 4 500 € par pilote », dit-il. Et ils sont quatre à se relayer dans son équipe.

Partager cet article :

Laisser un commentaire