Hybrides ou électriques ?

0

Quel véhicule propre choisir?

Electrique

La voiture 100% électrique, tout le monde en parle mais personne n’en voit jamais. electric-car_20120917_Andrew-HoodOn exagère mais c’est presque vrai. Les ventes sont effectivement anecdotiques (0.1% du marché). Ces véhicules doivent en effet faire face à trois problèmes : une faible autonomie (souvent aux alentours de 100 km), un temps de rechargement trop élevé, et une pénurie de bornes de rechargement. Ces voitures conviennent donc essentiellement aux purs citadins pour, par exemple, se rendre au travail, ou à Madame, comme second véhicule pour aller faire les courses.

Hybride

Une voiture hybride possède un moteur thermique, mais est également équipée d’un moteur électrique, et donc de batteries. Ce second moteur électrique fonctionne dans deux situations : soit en aide au moteur thermique pour donner plus de puissance à la voiture, soit seul, permettant au moteur thermique de se mettre en veille. Ce roulage en tout électrique ne s’effectue bien sûr qu’à faible vitesse. Les batteries se rechargent en récupérant l’énergie libérée au freinage. Quelques (rares) modèles de voitures hybrides rechargent leur batterie sur une prise de courant. Les véhicules hybrides sont actuellement la meilleure solution à envisager. C’est en tout cas l’option la plus crédible dans un avenir proche. Le marché est en plein boom et le temps est tout proche où nous roulerons tous dans ce type de véhicule. On peut donc dire que l’avenir est en marche…

borne électriqueNantes, pas branché

« Notre choix est d’amener toutes les entités, y compris privées, à participer à l’effort d’installation de bornes », déclarait récemment Arnaud Montebourg. La ville de Nantes et la métropole, eux, ont clairement fait le choix des transports en commun. « Sus aux voitures », semble être le canevas suivis par les décideurs locaux. Sans doute parce que l’arrivée des véhicules propres ne réglerait pas le problème des embouteillages. Cependant, la plupart des parcs publics nantais disposent des bornes de rechargement. Au total, on compte 20 places. C’est peu. Pour encourager l’achat de ses voitures 100% électriques, le gouvernement va inciter l’implantation des bornes. Un branchement coûte environ 15 000€ mais le montage financier est compliqué car plusieurs collectivités (Villes, départements, communautés de communes…) sont appelées à mettre la main à la poche. Bref, on connaît cette complexité (ou lourdeur) toute française. Et puis, les décideurs nantais, qui nous affirment « être en veille sur ce dossier », doivent être dubitatifs quant à l’implantation de nouvelles bornes lorsqu’ils constatent que celles déjà en place… sont souvent inutilisées.

Partager cet article :