Citroën DS

0

Sa Majesté la Citroën DS

Citroën DS

Citroën DS

La voiture des ministres et des chefs d’entreprise était un must

En 1955, l’usine Citroën du quai de Javel crée une petite révolution dans le monde de l’automobile en sortant celle qui deviendra mythique, la Citroën DS. Dessinée par Flaminio Bertoni et André Lefebvre, un ingénieur aéronautique, cette traction avant se démarqua rapidement, autant par sa ligne futuriste que par sa technologie qui lui procure un confort de conduite encore jamais égalé. De 1955 à 1975, plus d’1,3 millions de Citroën DS seront commercialisées, berlines, breaks et cabriolets confondus.
Cette berline de luxe est rapidement plébiscitée par les notables, la classe politique puis le Général de Gaulle qui en fait la voiture officielle du Président de la République. Elle lui sauvera d’ailleurs la vie le 22 août 1962, lors de l’attentat du Petit Clamart, au cours duquel son chauffeur, émérite, réussit à s’échapper avec… 2 pneus crevés !

Mythique

Le cinéma se l’arrache aussi et elle apparaît dans les films avec Louis de Funès, dans Les Valseuses, avec Depardieu et Dewaere, où elle inspira la célèbre réplique « Tu les sens, les coussins d’huile sous ton cul ? » ou encore dans le film de Bernie Bonvoisin, ancien chanteur du groupe Trust, Les démons de Jésus. A l’heure actuelle, la Citroën DS s’échange sur le marché des collectionneurs à des prix parfois affolants, le record ayant été atteint par une Citroën DS 23 IE cabriolet Chapron, cédée plus de 340 000 euros en 2009 ! Depuis 2010, le groupe Citroën a créé une nouvelle série de 3 modèles de DS (DS3, DS4 et DS5), mais il faut bien reconnaître que ces voitures modernes sont très éloignées de la mythique Citroën DS des années 60 malgré leurs lignes originales et tendances. La classe et l’aura de la Citroën DS d’origine est, à ce jour, inégalée, voire même, inégalable.

Partager cet article :