A2H, le Vrai/Faux de la voiture sans permis

0

Les clichés collent de moins en moins à la carrosserie des voitures sans permis. Elles ont gagné en sécurité et en design et séduisent une clientèle de plus en plus large. Olivier Hamelin, dirigeant de la société A2H, concessionnaire Ligier et Microcar à Sargé-lès-le-Mans, nous dit tout.

   Un véhicule réservé aux personnes âgées ?
Faux. La majorité de notre clientèle est constituée de personnes qui n’ont jamais passée le permis pour des raisons diverses. On a vraiment tous les âges. Et moins de 10% de nos clients viennent après un retrait de permis. Aujourd’hui, une nouvelle clientèle émerge puisque les quadricycles légers à moteur sont accessibles dès 14 ans.

 

Ceux qui sont nés après le 1er janvier 1988 doivent simplement suivre une journée de formation (permis AM, ex BSR), sans examen. Un design poussiéreux ? Faux. Du chemin a été parcouru. Chez Ligier, les premiers modèles étaient des cabines de tracteur agricole, sur lesquelles on avait greffé quatre roues et un moteur à l’arrière.

Aujourd’hui, il suffit d’observer les véhicules que nous vendons pour voir que d’énormes progrès ont été réalisés. Les constructeurs se sont spécialisés et aujourd’hui certains modèles disposent d’une caméra de recul, de la clim, de feux led à l’avant, de jantes 15 pouces, d’un intérieur cuir, du bluetooth…

Un véhicule cher ?
Plutôt vrai. En neuf, les tarifs débutent à partir 8 399 € et peuvent atteindre 17 000 € pour un modèle toutes options. Il s’agit d’un prix relativement élevé qui s’explique par une production restreinte, de l’ordre de 20 à 40 voitures par constructeur et par jour, en France.

 

C’est quoi une voiture sans permis ?
– Vitesse max 45km/h
– 2 places
– Moteur d’une puissance maximale de 6 kW
pour 500 cm3
– 3m de long et 1,5 m de large maximum
– Moins de 425 kg

Partager cet article :

Laisser un commentaire