Nicolas Billaud « Mon ambition, c’est de finir »

0

Nicolas Billaud, pilote du team Objectif Aventure, prendra le départ de son deuxième Dakar, en 2018. Il repart cette fois en catégorie malle-moto, c’est-à-dire sans assistance.

Le pilote vendéen sera de nouveau au départ du Dakar, après être venu à bout de la mythique épreuve, en 2016. « C’était une énorme satisfaction de finir », raconte Nicolas Billaud, qui a derrière lui 20 ans de rallye et 30 ans de tout terrain.
Il a décidé de relever à nouveau le défi mais cette fois sans assistance, dans la catégorie dite malle-moto, réputée la plus difficile. « Après chaque étape, il faut préparer la moto pour le lendemain puis travailler sur  son road-book. Même si ma KTM 450 Rally Factory est neuve et fiable, il peut y avoir de la casse. Dans ce  cas, il faudra que je répare moi-même », explique Nicolas Billaud.

Pour se préparer, il a misé sur un entraînement physique et mental poussé. À l’approche du départ, il enchaîne les séances de VTT, de vélo sur route et de renforcement musculaire. « Je vais de nouveau devoir affronter des conditions extrêmes. Dans le sud de l’Argentine, dans le désert, il va faire 55°C en plein soleil, je fais donc des séances de vélo dans un sauna », explique-t-il.

Un coach mental
Plusieurs étapes, notamment en Bolivie, se dérouleront en altitude. « Le manque d’oxygène peut diminuer la vigilance et les performances physiques, ralentir le temps de réaction. Avant le départ, je vais faire de la randonnée en montagne pour m’y préparer, avec des pilotes français qui partent comme  moi en malle-moto. C’est déjà un atout de savoir que l’on ne sera pas complètement seul », souligne-t-il. Nicolas Billaud est également accompagné par un coach mental. « Le Dakar exige une concentration de tous les instants, il faut garder en permanence les yeux sur la piste. Mais l’effort physique et la fatigue diminuent la vigilance. Il faut aussi s’y préparer », assure-t-il. Pour cette nouvelle participation, Nicolas Billaud ne cherchera pas à faire un classement. « Mon ambition, c’est de finir », sourit-il.
www.teamobjectifaventure.com

Partager cet article :

Laisser un commentaire