Rallye aïcha des Gazelles : une Nantaise à la conquête du désert

0

La Nantaise Maud Duceau et la Niortaise Emilie Chaminaud se préparent pour l’édition 2018 du rallye 100% féminin dans le désert marocain.

n33Sportives, dynamiques, fortes en caractère : Maud Duceau et Emilie Chaminaud se ressemblent. « On travaille pour la même entreprise, VM, mais sur deux sites différents. On s’est vraiment rapprochées lors d’une formation », racontent-elles. Ces deux passionnées d’autos ont eu envie de vivre une expérience unique, de sortir de leur quotidien et de s’offrir une parenthèse. Elles ont choisi de participer au rallye Aïcha des Gazelles.

Au programme : 2 500 km de hors-piste avec une navigation à l’ancienne, sans GPS, avec seulement une carte et une boussole dans le désert marocain. « Peu importe la vitesse, il faut trouver le chemin le plus court et faire le moins de kilomètres pour marquer un maximum de points », expliquent les deux futures gazelles. Pour se préparer, les deux jeunes femmes pratiquent la course à pied en trail ou en course d’orientation. « On fera également deux stages pour se perfectionner en pilotage et en orientation », indiquent Maud Duceau et Emilie Chaminaud.

En recherche de sponsors
n34Le duo a également programmé quelques séances dans les dunes sur la côte Atlantique pour s’entraîner à désensabler leur 4×4. Avant de fouler le sable du désert marocain, les Emeraudes du désert (le nom de leur équipe) devront boucler un budget de 25 000 €. « Notre employeur, VM, ainsi que CRCO, Citroën Duceau et A.U Group, nous soutiennent déjà. Nous sommes à la recherche d’autres partenaires et nous allons organiser plusieurs événements (concert, loto, théâtre…) tout au long de l’année. Nous avons également lancé une cagnotte Leetchi. Chaque personne qui fait un don pourra avoir sa photo sur notre 4×4 », expliquent les deux jeunes femmes.

Contact : emeraudesdudesert@gmail.com
Soutenez-les en faisant un don sur www.leetchi.com//c/projets-de-les-emeraudes-du-desert

n36

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire