Remarquables Rochelaises, la Porsche 356 C

0

Passionné d’auto, Alain Piat a souhaité posséder les voitures qu’il voyait dans sa jeunesse. Aujourd’hui, il détient deux véhicules des années soixante, une Matra 530 et surtout une Porsche 356. Zoom sur cette dernière…

« Lorsqu’on est jeune, on voit passer des voitures qui nous font rêver. À l’âge de la retraite, j’ai souhaité revenir vers ces voitures… ». Des recherches fructueuses qui ont permis à Alain Piat d’acquérir la «grand-mère » de toutes les Porsche, une 356 modèle C. « Ferry Porsche a imaginé sa première auto durant l’année 1947. Il s’était fixé comme objectif de construire une voiture de sport de petit gabarit, au rapport poids puissance avantageux et à un prix accessible », explique Alain Piat.

D’Allemagne à La Rochelle via les USAModif2

Quelques évolutions plus tard, la 356 C voit le jour, en 1962. Le modèle d’Alain Piat, un 1 600 SC, est la dernière version sportive de la Porsche 356, jusqu’à l’arrêt du modèle en 1965. « Elle possède quelques particularités, comme sa couleur ivoire. Elle est également dotée d’un toit électrique ouvrant, ce qui était très rare à l’époque », insiste l’heureux propriétaire qui rajoute : « Elle adopte de nouvelles jantes, mais conserve intégralement la ligne des 356 B ». Pour la petite histoire, l’auto d’Alain Piat a vécu en Californie jusqu’en 2010. Elle est alors rachetée par un Français résidant en Normandie qui la fait rapatrier par bateau jusqu’au Havre. Quelques années après, il souhaite à son tour s’en débarrasser et la vend, en juin 2013, à son propriétaire actuel.

Partager cet article :

Laisser un commentaire