2016, l’année de la revanche pour le Rochelais Étienne Bergeron

0

Jeune pilote moto de 29 ans, Étienne Bergeron aborde 2016 avecmodif3 l’envie de gagner. L’an dernier, le Rochelais et ses trois acolytes, Johann Macé, Aurélien Grelier et Stéphane Gauffreteau, participent aux 24 H du Mans et terminent 11e Stocksport. L’équipe enchaîne avec les 24 H de Barcelone. Après 12 heures de course, les pilotes du Team Racing 85 sont 2e de leur catégorie et 6e au classement général. « Et puis, nous avons eu une casse moteur, déplore Étienne Bergeron. Nous avons dû abandonner… », laissant une grande déception auprès du manager, Emmanuel Bénéteau, des pilotes et des mécanos. Mais le groupe entend bien prendre sa revanche et décrocher un podium dès cette année. 2016 sera donc chargée en endurance pour la Team Racing 85 qui, outre les 24 H de Barcelone, participera au Bol d’Or. « Et l’an prochain, nous ferons la totale, Barcelone, le Castellet, le Mans et les 8 H d’Oschersleben ».

Un virus familial

Les chiens ne faisant pas des chats, il était logique qu’Étienne Bergeron, fils de Daniel Bergeron, ancien  pilote international vitesse, tombe dans la marmite de la modif1moto. Depuis dix ans, il n’a cessé de monter en puissance tant en termes de machines qu’en termes de résultats. « Aujourd’hui, je tourne sur 1 000 cm3 ». Mais la course est une passion onéreuse pour un pilote amateur et malgré quelques soutiens, comme ceux de son employeur les Ateliers Viaud, Technique Moto ou Poitou Adhésifs, Étienne Bergeron est souvent obligé de faire un tri dans les compétitions. « Pour vivre pleinement ma passion, je recherche des partenaires qui aimeraient s’impliquer avec moi dans la compétition moto », conclut- il.

Renseignements :
Courriel : bergeron.etienne@live.fr
Facebook : Etienne’B127

Partager cet article :

Laisser un commentaire