Supercars verts, le comparatif des sportives écolos

0

Le match des supercars verts

A l’image des 24 Heures du Mans Auto et de ses bolides high-tech en avance sur leur temps, les supercars d’aujourd’hui préfigurent souvent de la technologie de demain. Les cinq pur-sang suivants nous prouvent ainsi que consommations maîtrisées et performances sportives ne sont pas incompatibles.

Ferrai Laferrari

Ferrai Laferrari

Grande première pour Ferrari

A l’heure de remplacer la mythique Enzo, le constructeur transalpin n’a pas fait dans la demi-mesure et a mis tout le monde d’accord en sortant LaFerrari. Avec 963 chevaux, une vitesse maximale de 350 km/h et un 0 à 100 abattu en 2,9 secondes, le bolide italien est tout simplement le modèle de série le plus performant de la marque. Et, cerise sur le gâteau, ces statistiques et performances affolantes sont le fruit d’une motorisation hybride associant un moteur essence V12 et un moteur électrique.
Une grande première chez Ferrari et une entrée en matière réussie sur tous les points car le design de LaFerrari est à la hauteur de ses ambitions de sportive. Sculpturale, agressive et magnifique, elle est également unique car seulement produite à 499 exemplaires et pas un de plus… Life is hard, comme ils disent.

Porsche 918 Spyder

Porsche 918 Spyder

Le chef d’oeuvre allemand

Pionnier en matière d’hybridation dès 1900, Porsche révolutionne à nouveau l’hybride en 2014. Avec sa Porsche 918 Spyder, le constructeur allemand nous offre une voiture qui roule sans bruit et sans consommer tout en étant capable de dévorer les 100km/h en 2,9 secondes. Une prouesse que l’on doit aux trois moteurs qui propulsent la belle, un essence de 608 chevaux et deux électriques placés sur les trains avant et arrière. Cette association vous permettra donc de parcourir 30 km en tout électrique, une première mondiale pour un supercar.
De plus, son design s’inscrit dans la lignée du style Porsche, unique et inimitable. Produit à seulement 918 exemplaires, le supercar Porsche est d’ores et déjà une voiture d’exception et de collection qui s’acquiert dès 775 404 €. Une somme mirobolante que vous amortirez peut-être grâce à sa consommation de 3l/100km…

Maclaren P1

Maclaren P1

MacLaren P1, l’outsider

Moins coté et reconnu que les autres constructeurs de ce comparatif, MacLaren n’a pourtant pas à rougir de la comparaison, bien au contraire. En effet, la MacLaren P1, avec ses 916 chevaux, est propulsée à 100 km/h 2,8 secondes et à 300 km/h en 16,5 secondes pour une vitesse maximale de 350 km/h. Des statistiques affolantes qui la placent parmi les supercars les plus performants grâce à sa motorisation hybride rechargeable lui permettant de rester sous la barre de 10l/100km.
Produite à seulement 375 exemplaires, déjà tous vendus, la MacLaren P1 se distingue de ses concurrentes par un look unique inspiré des voitures de course sur circuit. Heureux sont donc les fans de supercars qui peuvent désormais profiter d’un bijou signé MacLaren sans les consommations excessives des sportives habituelles.

Mercedes SLS AMG ED

Mercedes SLS AMG ED

Mercedes SLS AMG ED

Déjà réputée et célébrée parmi les supercars, la Mercedes SLS AMG nous est revenue, en 2013, équipée de quatre moteurs électriques et de solides arguments. En effet, outre ses lignes reconnaissables parmi 100 autres et sa finition toujours aussi parfaite, la SLS électrique, de son vrai nom SLS AMG ED, est tout simplement la voiture électrique de série la plus rapide au monde. Un titre qu’elle a décroché sur le circuit allemand du Nürburgring, au nez et à la barbe de la non moins sportive R8 e-tron.
Chaque roue du véhicule est entraînée par un moteur, soit quatre moteurs électriques pour une sportive entièrement électrique. Ce cocktail technologique nous offre un bolide de 751 chevaux capable d’atteindre les 100 km/h en 4 secondes et de rouler 250 km avant la prochaine recharge. Electrisant !

BMW i8

BMW i8

La Batmobile BMW i8

Dernier chef d’oeuvre signé BMW, le coupé i8 apporte son style unique parmi des supercars bodybuildés et au look inspiré des bolides de circuit. Second modèle de la branche eco-responsable i de BMW, la i8 se démarque avec ses quatre places et son design ultra-futuriste rappelant la Batmobile. Son intérieur est tout autant travaillé et magnifique, dans la lignée de ce à quoi BMW nous a habitué et proposé sur la BMW i3.
Nous avons ici affaire à bien plus qu’une simple sportive ou une démonstration de force. En effet, forte de sa motorisation hybride de 362 chevaux, la sportive allemande n’est pas la plus puissante de ce comparatif mais compense ce « manque » par une consommation et un tarif beaucoup plus maîtrisés. Pour 145 950 €, vous pourrez donc repartir au volant de la belle et de ses 2,1l/100 km et 4,4 secondes à l’exercice du 0 à 100km/h.

Partager cet article :